IZINESS EN 10 MOTS OU PLUS :)

ON APPREND UN PEU A SE CONNAITRE?

 

Maman de 2 enfants, épouse d’un papa sympa, j’ai décidé de vous raconter mes petites et mes grosses histoires à travers Iziness en espérant faire gagner du temps à certains parents, en rêvant surtout d’en faire déculpabiliser plein d’autres. Etre papa ou maman, c’est aussi merveilleux que compliqué. Ça l’est avant tout pour moi.

Iziness est né quand on a perdu Izi, mon troisième bébé, le doudou de ma fille. Izi, ce miraculé a été retrouvé et Iziness grandit petit à petit.

 

IZINESS C’EST QUOI ?

Iziness, c’est un état d’esprit, un art de vivre, celui que je crée virtuellement en tant que parent et que je tente, de mon mieux, au quotidien, d’atteindre pour de vrai, même un peu. Cette façon de respirer le bonheur familial serein, drôle, sexy, « easy », c’est trop fastoche tout compte fait ? …mmm… pas si sûr ! Je dirais même que c’est si facile à dire, pour le faire, nous y reviendrons. Le bonheur, chez moi, c’est gagné, euuuuh, enfin, pour l’instant notre petite tribu s’adore et c’est trop bon. Pour la sérénité, et le « easyway of life » je dirais que ça n’est pas carrément gagné « in ze pocket » à tous les instants. Il y a des périodes de conjoncture favorable. En gros, des espaces temporels de pure aubaine, où je me sens trop forte, reine des mamans, avec de vrais super pouvoirs hyper magiques. Ça fonctionne comme sur des roulettes, pile poil comme je le voudrais, et puis, il y a des secondes, ou des heures, parfois même des jours ahurissants, surnaturels, fousfous, ils sont nombreux aussi, et la BIM BOUM BADABOUM, c’est une PUUURE…CATA ! Lors de ces quelques laps de temps hostiles, on essaie de rester zen, euh, non, ça c’est trop dur, je dirais qu’on reste plutôt positif et on essaie de se convaincre qu’on y arrivera un jour, en attendant, il y a du boulot…elle est là l’aventure!

 
IZINESS C’EST QUI ?

Iziness, c’est le témoignage d’une maman, le mien, en confrontation avec les réponses d’enfants, de parents, de professionnels de l’enfance et de la parentalité sur certaines questions que je me pose. Iziness recueille des avis de personnes pouvant nuancer mes opinions quels que soient leur niveau de connaissance du sujet, leur sexe, leur âge ou leurs milieux social et culturel. ​

Le but de toute cette démarche n’étant pas de démontrer qui a raison ou qui a tort mais bien de présenter la diversité infinie des points de vue sur des interrogations liées principalement à la parentalité. ​

Le monde est varié, ainsi fait, de disparité, de pluralité, de différence, alors pourquoi n’y aurait-il qu’une manière d’élever son enfant ? ​

Les différences de caractère chez l’adulte et sa descendance, les divergences d’éducation, les contrastes d’environnement social, culturel ou religieux sont tant de facteurs venant déstabiliser une utopie d’uniformité ou de vision commune dans la parentalité. ​

La bonne nouvelle d’après moi, est que tous ces points de vue qui semblent ne pas vouloir converger peuvent cohabiter et pourquoi pas se respecter, s’intéresser les uns aux autres.

Et oui, il y a tant et tant d’interférences. Nous sommes tous si distincts dès le commencement. Dissemblables dans nos désirs et notre approche du projet de naissance, différents dans le déroulement physiologique et dans notre vécu psychologique de la grossesse, originaux face à l’accouchement, et discordants dans tout ce qui entoure la parentalité dès la naissance de l’enfant. Notre homogénéité est bien là, dans nos contradictions. La personnalité singulière de nos petits, nos écarts géographiques, économiques, culturels, sociaux, religieux, les comportements individuels dans l’amitié ou l’amour, le facteur chance par ailleurs font de nous, mortels, des concepts extraordinairement exceptionnels. ​

Parce que nous ne fabriquons pas des machines mais bien de petits humains qui deviendront grands, cette multiplicité des manières d’attendre ou d’élever ces humains fera correspondre un résultat non surprenant d’unicité de chaque individu qu’est le bébé dès la naissance et l’adulte qu’il deviendra.  ​

Parce la plupart du temps, nous, parents nous adaptons à ces petits êtres à la personnalité déjà clarissime en essayant au mieux de ne pas perdre de vue ce qui constitue l’essentiel de ce qui nous importe, A chacun sa manière So ! ​

Iziness exprime au gré des articles avec la plus grande humilité j’espère qu’il n’y a selon moi pas de règle, que si les idées diffèrent, tant mieux ! ​

Iziness vous présente tout ça, la diversité parce qu’en observant bien, nous nous trouvons des tas de points communs…alors bonne lecture:)

 

ET C’EST TOUT ?

Non, ça n’est pas tout. ​

​Iziness se pose plein de questions, mais présente aussi les plaisirs du quotidien en famille. ​

L’esprit Iziness, ça marche aussi grâce à l’adhésion au principe du « Kids friendly ». C’est ce qu’on essaiera au mieux de partager, des balades joyeuses, des loisirs constructifs, des livres touchants ou rigolos ou simplement sympatoches, de la musique entraînante, des films trop trop trop géniaux, des intérieurs familiaux, des mini ou des maxi fringues et d’autres trucs liés à ce micro monde qu’est le nôtre.

 

POUR CONCLURE ?

Pour conclure, je voudrais souligner, que si être maman reste à mes yeux, la plus intense épopée épique de tous les temps, la plus joyeuse aussi, elle demande néanmoins du courage. Je crois éventuellement, qu’en désignant ici, ouvertement, que tout n’est pas aisé dans cette grande entreprise, que le chemin est raide, délicat, qu’il requiert de l’endurance, de la confiance en soi, une vision, certains parents se reconnaitront. Parce que l’on vit dans une société où c’est un peu tabou de dire à haute voix que ça n’est pas facile de s’abandonner à la naissance de son enfant, pas facile non plus de se sentir jugé, pas facile d’avoir les bons tuyaux pour tout un tas de choses pratiques, je souhaite de tout cœur qu’Iziness permettra à certains parents de se sentir moins seuls.

PS : J’espère, si mes enfants me lisent un jour, qu’ils sauront que je les aime de tout mon cœur et que si parfois ça n’était vraiment pas commode le reste du temps, on a tellement ri et tant aimé. Vous êtes ma vie…