UN ANNIVERSAIRE CONFINÉ, CORONAVIRUS

avoir 6 ans pendant COVID-19 PANDÉMIE, UN ANNIVERSAIRE CONFINÉ POUR CAUSE DE CORONAVIRUS Pour ces 6 ans, ma fille, l’innocence, n’a pas eu ses amis autour d’elle. Ma douce préparait ses invitations depuis des semaines. Elle revivait les ateliers de sa journée depuis des mois. Elle anticipait la tenue qu’elle porterait depuis des jours. Au lieu de cela, cette semaine, pour célébrer ses 6 bougies, nous voici confinés chez nous, comme le reste de la planète, inquiets, oui très inquiets, car nous vivons une période délicate. La race humaine est menacée, et le moindre faux pas pourrait nous coûter cher. L’idée dans tout ça ? Tenter malgré des précautions sanitaires essentielles, de garder la face. Continuer à faire sourire nos enfants avec les moyens que nous possédons. Cela, avec très peu d’anticipation émotionnelle ou matérielle. Et je dois dire qu’à la maison, cela ne fonctionne pas trop mal. Mais aussi chez les autres,…

LYON, PAPA EST RENTRÉ POUR NOËL

BELLECOUR, CONFLUENCE, RDV AVEC PAPA YÉTI…car IL EST REVENU LYON, PAPA EST RENTRÉ POUR NOËL NOS HABITUDES AVANT CHACUN DE SES DÉPARTS pour l’etranger Avant chaque mission, papa Yéti a un protocole. De petites manies qu’il aime répéter et ces dernières font désormais partie de nos repères familiaux. A son arrivée chez nous, monsieur se coupe les cheveux, se rase, le temps passe et il finit par nous dire au revoir. Tel un pèlerin, il vit ses absences sans toucher à la repousse puis nous revient donc, à chaque fois assez chevelu. Et plus les absences sont longues et plus la broussaille est visible. A SON RETOUR A son retour, après un long voyage de 24 à 48h mêlant routes de brousse, avions, escales…il prend une bonne et très longue douche durant laquelle il tond tout ça, se fait beau pour nous. Parfois, Yéti sort de l’avion, nous ne rentrons…

PARC DE LA TÊTE D’OR, À L’AUTOMNE CHÉRI

MON HISTOIRE D’AMOUR AVEC UN PARC PARC DE LA TÊTE D’OR À l’AUTOMNE CHÉRI OLD IS GOLD Comme tout le monde, il m’arrive de fouiller un peu dans mon téléphone et d’y retrouver des perles. Le cadeau, aujourd’hui, qui s’est offert à moi, le voici, de doux souvenirs un peu oubliés, de ces instants partagés en famille, de ce parc parcouru 10, 100, 1000 fois. Cette adresse, iconique dans ma ville, c’est la tête d’or, inutile à présenter aux Lyonnais. Dans ce parc, j’ai moi-même appris à pédaler, à pédalo, à patiner. J’’y ai vu mon premier spectacle de guignols et une représentation mémorable de Chantal Goya, aprèm durant lequel j’ai cumulé concert et château gonflable, le rêve. Sur la pelouse, j’ai siroté du jus, compris que je n’étais pas ultra fan de barbe à papa, fantasmé sur les pommes d’amour en imaginant un goût que j’ai sublimé sans oser…

AIGUEBELETTE, À 1H DE LYON

AIGUEBELETTE, S’ÉVADER À 1h DE LYON INTRODUCTION Dans nos routines d’escapades à la journée se trouvent tout un tas de destinations au vert. Nos conditions sont simples. L’endroit doit se trouver à 1h maximum de chez nous et être kids friendly. Si le temps me fait désormais défaut, que je ne suis pas aussi disponible qu’avant, que le blog en pâtit un peu, mes filles, elles, restent au centre de mes préoccupations. Alors, nous nous organisons, travail ou pas, fatigue ou non pour continuer nos rituels « outdoor » et tant pis si ça n’est jamais publié. Tant pis aussi si je le fais des mois plus tard. Dans ma longue liste d’articles impondus, se trouve notre balade à la journée au lac d’Aiguebelette. Je prends le temps de l’écrire aujourd’hui car cette adresse reste l’une de mes préférées de la région Auvergne Rhône Alpes. Et si les laines et collants que vous…